Accès à l’eau et à l’hygiène

De 1994 à 2015, 515 ouvrages comme des puits, des récupérateurs d’eau de pluie, des bassins de rétention et des filtres à sable ont été construits. Ces projets ont été menés avec le soutien de Codegaz (action humanitaire du personnel de gaz de France) et du Lions club de Blois.

18 442 familles dans les provinces de Battambang, Preah Vihear, Kompong Cham, Takeo, Svay Rieng , kandal ( oudong) et banteay mean chey bénéficient désormais de ces infrastructures :

  • Puits traditionnels : Les initiatives de Codeaukhmer ont permis la restauration des puits existants et le forage de puits aux endroits les plus pertinents. Les équipes détectent les zones où de l’eau de bonne qualité est atteignable en sous-sol durant toute l’année. Les villageois peuvent alors avoir accès à l’eau même en saison sèche, où la température peut s’élever à plus de 40°C.
  • Systèmes de filtrage à sable (ou filtrage de bassin par by-pass) pour les zones ne disposant pas de ressources en eau exploitables. Ces puits utilisent le système des vases communiquant : on utilise un bassin d’eau non potable, mais accessible en surface, dont on fait descendre l’eau vers des couches de sables placées en profondeur, destinées à filtrer et purifier l’eau boueuse. De l’eau claire est alors accessible par une pompe installée au-dessus de la poche d’eau claire ainsi créée.
  • Récupérateurs d’eau de pluie : des bassins ont été installés dans plusieurs villages pour récupérer et filtrer l’eau de pluie. L’eau est utilisée pour se laver, et, bouillie sert pour la cuisine.

Une fois l’accès à l’eau garanti, il parut nécessaire de garantir le maintien de sa propreté via des activités d’assainissement.

Entre 2007 et 2010 en partenariat avec le GRET Cambodge et ISF , Codeaukhmer a mené une étude pour l’amélioration des réseaux d’assainissement de Bavel (Province de Battambang) et Samrongyoung (Province de Takeo). 3 Salles d’eau ont été réhabilitées entre 2013 et 2014. En simultané, nous avons supporté des campagnes de promotion de l’hygiène dans ces villages.