Formation professionnelle

Dans le cadre de son projet de transfert de technologie et de compétences, Codeaukhmer a proposé de se mettre à la disposition de NPIC (National Polytechnic Institute of Cambodia), afin de contribuer à y améliorer la formation professionnelle.

NPIC est un campus d’enseignement supérieur créé en 2005, sous la tutelle du ministère du Travail et de la formation professionnelle. Pour permettre un enseignement de qualité, et permette à ses étudiants de poursuivre leurs études ou d’entrer dans la vie active, NPIC a besoin de développer ses moyens pédagogiques et d’encadrement. Grâce à un jumelage avec l’université Jeon Ju de Corée du Sud, la faculté d’électricité dispose de matériels pédagogiques et d’encadrement mais qui demeurent inexploités faute de compétences suffisantes dans le domaine. Plusieurs solutions ont été proposées pour répondre à ces besoins.

Partenariat avec l’IUT de Montpellier

Depuis 2015, des étudiants français en génie électrique et informatique industrielle effectuent des stages de trois mois dans le cadre de leur deuxième année. Leurs missions consistent à réparer le matériel pédagogique défectueux (oscilloscopes, travail sur microcontroleurs, matériel pneumatique…) ainsi que de prodiguer du tutorat en anglais pour approfondir la connaissance des élèves de NPIC (concernant l’utilisation de logiciels par exemple).

Ces séjours sont aussi l’occasion d’échanges culturels entre jeunes français et khmers. L’ONG les accompagne dans leurs activités à l’extérieur des murs de l’université pour garantir la richesse de cette expérience.

Construction de projets en commun

Un projet de four solaire porté par un ingénieur volontaire auprès de l’ONG, M. Patrice Blanchet, est actuellement en cours d’élaboration. Ce projet ambitieux permettrait de développer les capacités des élèves autour d’un outil utile, destiné aux populations rurales pour lesquelles l’accès à l’énergie reste difficile.

Codeaukhmer fait aussi participer les élèves  de NPIC aux projet d’écotourisme. Cette année, deux élèves de la faculté de tourisme ont participé à l’organisation du voyage solidaire d’août en guise de stage de troisième année.

Recherches d’autres partenariats

L’université possède d’autres facultés pour lesquelles les volontaires français de Codeaukhmer sont aussi chargés de chercher des partenaires, afin que les élèves puissent y effectuer des stages.

C’est ce type de partenariat qui lie dorénavant le département de cuisine et la pâtisserie Crumbs, tenue par Léa Richard à Phnom Penh. Elle assure la formation d’une élève non seulement en pâtisserie mais aussi en vente, auprès d’un public anglophone et khmerophone.